Skip to main content
Humanities LibreTexts

2.4: LinkedIn, nouveau Tinder ?

  • Page ID
    228709
    \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Exercice A. Compréhension du texte

    Lisez le texte et notez les temps du verbe. En plus du passé composé et l’imparfait, quel temps du verbe notez-vous ?

    Après l’avoir lu, faites les exercices de compréhension et de grammaire basés sur ce texte.

    Je n’arrive pas à croire que ça fait déjà six ans que je suis avec mon amoureux ! Bon, plus précisément, voilà six ans et quatre mois qu’on est ensemble… mais ça fait en tout cas longtemps qu’on a atteint l’étape importante de notre premier anniversaire, ce qui est symbolique. C’est un peu banal à dire mais je dirais que la prise de conscience d’être en couple s’est passé le soir ou je l’ai grondé un peu parce qu’il avait laissé la lunette des toilettes levée… et il a vite répliqué que le dentifrice à lui était toujours mal pressé depuis notre vie en couple. Je ne vois non plus le lien entre les deux mais bon… On était vite d’accord sur le sujet : il s’habituerait à baisser le siège des toilettes et je m’habituerais à bien presser le dentifrice. Et je suis habituée depuis longtemps mais c’était à ce moment-là que je me suis rendu compte du fait que j’étais assez à l’aise avec lui. J’avais découvert d’ailleurs un article qui signalait les petites disputes comme dangereuses pour le couple… mais c’est n’importe quoi ! On communiquait plutôt mieux à cause de ça je trouve.

    Notre vie en couple a duré si longtemps que je décode très mal désormais les signaux de gars qui flirtent. J’étais tombée sur ce fait en regardant mon compte de LinkedIn bizarrement. Voilà un exemple des nombreux matchs non compatibles de LinkedIn : un type m’avait laissé un message qui disait à quel point notre rencontre avait été si naturelle et si spontanée – on avait été tous les deux à la même conférence nationale – et que j’avais laissé une trace indélébile dans son esprit. Quelle poésie ! Il se conduisait en gentleman, c’est vrai, mais ce n’était ni un bar ni une soirée entre amis… c’était LinkedIn. Attention les filles ! Si vous êtes une single lady, LinkedIn tente de reprendre Tinder petit à petit…

    Je ne veux pas me moquer du pauvre gars – d’ailleurs, quel courage de sa part de m’avoir retrouvée – mais il faut quand même voir les circonstances avec un peu d’humour : ma photo de profil date d’il y a dix ans… Il m’avait cherchée sur Internet et il était bien persuadé que j’étais la Stéphanie qu’il cherchait. Il m’avait même invitée à dîner. Le coup de grâce : je lui ai répondu que ce n’était pas notre destinée et que mon mari m’avait déjà invitée à ce même restaurant pour fêter notre anniversaire ! Ma réponse a été une surprise pour lui, croyez-le bien. Le pauvre ! Mais il fallait lui avouer la vérité… Son histoire sentimentale m’avait quand même touchée et je lui ai souhaité bonne chance pour retrouver sa vraie Stéphanie !

    Query \(\PageIndex{1}\)

    Exercice B. Analyse grammaticale

    Query \(\PageIndex{2}\)

    Exercice C. Vérification de grammaire I

    Ces verbes sont dans le texte. Donnez l’infinitif  et le pronom réfléchi, s’il y en a un.

    Query \(\PageIndex{3}\)

    Exercice D. Revenons au texte

    Répondez aux questions suivantes.

    1. Quelle date est un événement symbolique dans une relation de couple ?
    2. Quel est le problème avec le petit-ami de l’auteure ?
    3. Que dit l’article dont parle l’auteure sur les petites disputes entre couples ?
    4. Quel est le compromis de ce couple ?
    5. Est-ce que l’auteure est toujours amoureuse de son petit-ami ?
    6. Pourquoi l’auteure ne décode-t-elle plus les « signaux » des autres en tant que célibataire ?
    7. Pourquoi est-ce que l’auteure plaisante en disant que LinkedIn est un concurrent de Tinder ?
    8. Comment était le message que l’auteure a reçu ?
    9. Pourquoi est-ce que l’auteure trouve que c’est une situation un peu comique ?
    10. Quelle a été la réponse de l’auteure au message ?

    Exercice E. Vérification de grammaire II

    Étape 1

    Query \(\PageIndex{4}\)

    Étape 2

    Choisissez le verbe logique entre parenthèses et conjuguez-le au plus-que-parfait, en utilisant le premier blanc pour l’auxiliaire (et pronom réfléchi) et le deuxième pour le participe passé. Finalement, tapez l’infinitif du verbe que vous avez choisi dans le blanc après la phrase.

    Query \(\PageIndex{5}\)

    Exercice F. Pratiquons !

    Répondez à ces questions avec un ou une partenaire.

    1. Comme l’auteure et l’article sur la vie de couple, est-ce que vous avez déjà trouvé un article par hasard qui faisait référence à une situation que vous aviez vécue personnellement ?
    2. Dans votre vie personnelle, professionnelle, ou étudiante, est-ce que vous avez franchi un cap que vous aviez voulu franchir quand vous étiez plus jeune ? Si oui, lequel et quand l’aviez-vous décidé ?
    3. Comme pour l’auteur, est-ce que quelqu’un vous a déjà contacté ou contactée sur un réseau social par erreur car il ou elle pensait que vous vous étiez rencontrés ou rencontrées quelque part ?
    4. Est-ce que vous avez contacté par réseau social une personne que vous aviez connue et qui avait été importante pour vous ? Si oui, que s’est-il passé ?

    Exercice G. Bavardons et écrivons !

    1. Avec un ou une partenaire, discutez de situations comiques ou étranges qui sont arrivées sur les réseaux sociaux (à vous-même, vos amis, votre famille…) ou en situations sociales (en public, à un événement particulier…). Comment est-ce que cette situation avait commencé ? Comment est-ce que vous avez géré la situation à ce moment précis ? Est-ce que vous géreriez cette situation différemment aujourd’hui ?
      • Après avoir écouté votre partenaire, dites si vous aviez déjà personnellement vécu ce genre de situation ou non, et expliquez de quelle manière vous géreriez ce type de situation aujourd’hui.
    2. En utilisant le plus-que-parfait quand nécessaire, écrivez un texte similaire à celui de l’auteur ci-dessus. Imaginez que vous racontiez à un proche que quelqu’un vous a contacté par erreur sur Internet : qui était cette personne ? À travers quel site ou quel réseau social est-ce qu’elle ou il vous avait trouvé ou trouvée ? Pourquoi vous avait-il ou elle contacté ou contactée ? Comment est-ce que cette personne pensait que vous vous étiez rencontrés ou rencontrées ? Comment avez-vous trouvé cette situation (amusante, bizarre, négative…) ? Comment avez-vous répondu ? Est-ce que la personne a bien réagi ou non ?

    Exercice H. Vérification de grammaire III

    Étape 1

    Choisissez la conjugaison correcte (passé composé, imparfait, plus-que-parfait) selon le contexte.

    Query \(\PageIndex{6}\)

    Étape 2

    Choisissez la conjugaison correcte (passé composé, imparfait, plus-que-parfait) selon le contexte.

    Query \(\PageIndex{7}\)

    Créé par Jacob Hendrix et Clarisse Barbier Lee

    This page titled 2.4: LinkedIn, nouveau Tinder ? is shared under a CC BY-NC 4.0 license and was authored, remixed, and/or curated by Gillian Weatherley, Clarisse Barbier Lee, Christina Lord, Jacob Hendrix, Ousmane Lecoq Diop, Danielle Schablitsky, et Kristen Cypret (University of Kansas Libraries) via source content that was edited to the style and standards of the LibreTexts platform; a detailed edit history is available upon request.