Skip to main content
Humanities LibreTexts

1.1: Claudine à l’école

  • Page ID
    228696
    \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    portrait de Colette
    Portrait de Colette

    Gabrielle Colette (1873-1954) a reçu une éducation laïque et a lu les grands classiques et a étudié le français et le style avec son père. Elle s’est mariée à un auteur populaire de romans Willy. Il l’a encouragée à écrire et en 1895, on a publié son premier roman Claudine à l’école, une œuvre semi-autobiographique sous le nom de Willy. Elle l’a suivi avec d’autres histoires de Claudine. Plus tard elle est devenue mime, puis actrice à Paris et ensuite journaliste. En même temps elle a continué à publier un roman presque chaque année. En 2018, un film de sa vie est sorti, dont la vedette est Keira Knightley.

    Exercice A. Compréhension du texte

    Voici un extrait du livre Claudine à l’école, dans lequel elle raconte une visite de M. Dutertre, responsable des affaires pédagogiques de la région. Il s’intéresse beaucoup à Claudine. Lisez le texte et puis répondez aux questions.

    Enfin M. Dutertre hausse la voix, et nous l’entendons demander : « On travaille bien, ici ? on se porte bien ? »

    — On se porte fort bien, répond mademoiselle Sergent, mais on travaille assez peu. Ces grandes filles sont d’une paresse !

    Aussitôt que nous avons vu le beau docteur se tourner vers nous, nous nous sommes penchées sur nos cahiers, avec un air appliqué, absorbé, comme si nous oubliions sa présence.

    — Ah ! Ah ! fait-il en s’approchant de nos bancs, on ne travaille pas beaucoup ? Quelles idées a-t-on en tête ? Est-ce que mademoiselle Claudine ne serait plus la première en composition française ?

    Ces compositions françaises, je les ai en horreur ! Des sujets stupides et abominables : « Imaginez les pensées et les actions d’une jeune fille aveugle. » (Pourquoi pas sourde et muette en même temps ?) Ou encore : « Écrivez, pour faire votre portrait physique et moral, à un frère que vous n’avez pas vu depuis dix ans. » (Je n’ai pas la corde fraternelle, je suis fille unique.) Non, ce qu’il faut que je me retienne pour ne pas écrire des blagues et des conseils subversifs, on n’en saura jamais rien ! Mais quoi, mes camarades — sauf Anaïs — s’en tirent si mal, toutes, que je suis, malgré moi, « l’élève remarquable en composition littéraire ».

    Dutertre en est venu là où il souhaitait en venir, et je lève la tête, pendant que mademoiselle Sergent lui répond :

    — Claudine ? oh ! si ! Mais ce n’est pas sa faute, elle est douée pour cela et ne se fatigue pas.

    Il est assis sur la table, une jambe pendante, et me tutoie pour ne pas perdre l’habitude :

    — Alors, tu es paresseuse ?

    — Dame, c’est mon seul plaisir sur la terre.

    — Tu n’es pas sérieuse ! Tu aimes mieux lire, hein ? Qu’est-ce que tu lis ? Tout ce que tu trouves ? Toute la bibliothèque de ton père ?

    — Non, Monsieur, pas les livres qui m’ennuient.

    — Tu te fais une jolie instruction, je parie ! Donne-moi ton cahier.

    Pour lire plus commodément, il appuie une main sur mon épaule et roule une boucle de mes cheveux. La grande Anaïs en jaunit plus que de raison ; il ne lui a pas demandé son cahier à elle !

    Query \(\PageIndex{1}\)

    Exercice B. Analyse grammaticale

    Choisissez la bonne réponse pour chaque question pour réviser l’indicatif du présent.

    Query \(\PageIndex{2}\)

    Exercice C. Vérification de grammaire I

    Étape 1

    Ces verbes sont dans le texte. Donnez l’infinitif.

    Query \(\PageIndex{3}\)

    Étape 2

    Choisissez la conjugaison correcte pour chaque verbe.

    Query \(\PageIndex{4}\)

    Exercice D. Revenons au texte

    Après avoir lu le texte, répondez aux questions avec un ou une partenaire.

    1. Qui est M. Dutertre et qu’est-ce qu’il fait à l’école ?
    2. …et Mlle Sergent ?
    3. Qu’apprenons-nous de la famille de Claudine ?
    4. Que savons-nous des études scolaires de Claudine ?
    5. Quelle est sa réaction à ce qu’elle sait faire ?
    6. Comment répond Claudine aux questions de M. Dutertre ?
    7. Quelle est votre impression de Claudine, selon ce passage ?

    Exercice E. Bavardons !

    Répondez à ces questions avec un ou une partenaire.

    1. Quels cours suivez-vous ce semestre ?
    2. Où habitez-vous ce semestre ? Avec qui ?
    3. Qu’aimez-vous faire le plus dans vos cours à la fac ?
    4. Comment vous amusez-vous quand vous n’êtes pas en classe ?
    5. Faites-vous de l’exercice ? Où ? Combien de fois par semaine ?
    6. Qu’est-ce que vous aimez manger ?
    7. Voulez-vous étudier à l’étranger ?
    8. Dans les cours de français, qu’est-ce que vous aimez faire ?
    9. De quoi avez-vous peur dans ce cours ?
    10. Savez-vous ce que vous voulez faire dans la vie ?

    Exercice F. Bavardons plus !

    Répondez à ces questions avec un ou une partenaire.

    1. Comment est-ce que vous révisez pour un contrôle ? Est-ce que vous travaillez avec des camarades de classe ? Est-ce que vous bossez à la dernière minute ?
    2. Quelles sont les matières facultatives et obligatoires pour votre spécialisation ?
    3. Préférez-vous les cours magistraux ou les travaux dirigés ? Pourquoi ?
    4. Allez-vous aux heures de permanence de vos professeurs ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Est-ce qu’il y a d’autres façons dont vous pouvez faciliter vos études ?
    5. Comment vous décrivez-vous comme étudiant ou étudiante ? Êtes-vous bavard ou bavarde? Ou tranquille ? Êtes-vous doué ou douée mais paresseux ou paresseuse ?
    6. Quand est-ce que vous allez obtenir votre diplôme ?
    7. Comment est-ce que vous allez à la fac ? Y allez-vous tous les jours ?
    8. Décrivez un cours idéal. Quel est le sujet du cours ? Comment est le professeur ou la professeure ? Comment sont les étudiants ? Qu’est-ce qu’ils doivent faire ?

    Exercice G. Vérification de grammaire II

    Étape 1

    Imaginez que Claudine et son amie Claire sont des étudiantes du XXIe siècle et qu’elles font la connaissance des étudiants d’échange, Jack and Melissa qui sont américains. Choisissez le verbe logique entre parenthèses et conjuguez-le au présent.

    Query \(\PageIndex{5}\)

    Étape 2

    Jack appelle sa maman le soir pour raconter sa journée. Lisez quelques bribes de leur conversation et conjuguez le verbe logique entre parenthèses.

    Query \(\PageIndex{6}\)

    Exercice H. Le vocabulaire : branchez-vous !

    Étape 1

    Regardez cette vidéo et faites attention aux mots de vocabulaire sur l’éducation qui vous semblent importants.

    Thumbnail for the embedded element "Le système scolaire français | Easy French 14"

    A YouTube element has been excluded from this version of the text. You can view it online here: https://pb.libretexts.org/lepont/?p=28

    Faites une liste de 10-15 mots-clés (adjectifs, verbes, noms) que vous entendez. Ensuite, en utilisant ces deux groupes de mots comme liste de base, réfléchissez et ajoutez au moins 10 mots de plus (recherchez dans le dictionnaire si nécessaire). Soyez prêt ou prête à partager votre liste avec la classe.

    Étape 2

    Le système d’éducation n’est pas uniforme autour du monde – presque chaque pays a un système unique ! Lisez l’article « L’abc du système d’éducation québécois » pour comprendre un peu le système québécois au Canada. En lisant, ajoutez des mots-clés que vous trouvez dans l’article à la liste que vous avez faite en étape 1.

    Quels sont quelques similarités ou différences entre le système québécois ou le système français et le système d’éducation dans votre pays ?

    Exercice I. Bavardons et écrivons !

    Étape 1

    Travaillez avec un ou une partenaire. Imaginez que vous connaissez les membres de ce groupe. Faites une description de cette photo :
    Qui sont-ils ? Qu’étudient-ils ? Où sont-ils ? Pourquoi sont-ils à la bibliothèque ? Et cetera.

    Trois étudiants travaille ensemble dans une salle bien ensoleillée. Il y a une jeune femme et un jeune homme s’assoient à une table couverte avec des papiers et des laptops, et il y a un autre homme à genoux à coté de la table.

    Étape 2

    Écrivez un dialogue entre les étudiants. Y a-t-il des problèmes avec leur travail ? S’entendent-ils bien ? Que vont-ils faire avec leur dossier ?

    Créé par Gillian Weatherley et Christina Lord

    This page titled 1.1: Claudine à l’école is shared under a CC BY-NC 4.0 license and was authored, remixed, and/or curated by Gillian Weatherley, Clarisse Barbier Lee, Christina Lord, Jacob Hendrix, Ousmane Lecoq Diop, Danielle Schablitsky, et Kristen Cypret (University of Kansas Libraries) via source content that was edited to the style and standards of the LibreTexts platform; a detailed edit history is available upon request.